Isoltop
Isoltop : Le Plancher Nouvelle Génération !
     
     
Contacts
     
  lexique  
     
  lexique  
     
  distributeurs  


le classement au feu


La sécurité au feu

Les planchers doivent présenter les degrés coupe feu qu’il est impératif de respecter. A noter que l’arrêté du 21 novembre 2002 relatif à la réaction au feu des produits de construction et d’aménagement est paru au Journal Officiel du 31 décembre 2002. Cet arrêté introduit les classements européens appelés EUROCLASS allant de A1 à F.

Réglementation :
L’arrêté du 21 novembre 2002 relatif à la réaction au feu des produits de construction et d’aménagement est paru au Journal Officiel du 31 décembre 2002. Il abroge l’arrêté de réaction au feu du 30 juin 1983 et introduit les classements européens Euroclasses.

Pour les produits de construction les classements sont A1, A2, B, C, D, E, F plus s1,s2,s3 (fumées) et d0, d1, d2 (gouttelettes et débris enflammés). Il faut cependant noter que les exigences de la réglementation française restent exprimées en classement M. 

Le tableau ci-dessous donne les équivalences entre le classement M et les Euroclasses.

Euroclasses
Classes selon la NF EN 13501-1
Classement M exigence
A1
-
-
Incombustible
A2
s1
d0
M0
A2
s1
d1
M1
A2
s2 et s3
d0 et d1
M1
B
s1, s2 et s3
d0 et d1
M1
C
s1, s2 et s3
-
M2
D
s1
-
M3
D
s2 et s3
-
M4 non gouttant
Toutes autre que E-d2 et F
M4

Légende  :
s : fumées
d : gouttelettes et débris enflammés
(1) : le niveau de performance D1 est accepté uniquement pour les produits qui ne sont pas thermofusibles dans les conditions de l’essai
(2) : Le niveau de performance S1 dispense de fournir les informations prévues par l’arrêté du 4 novembre 1975 modifié portant réglementation de l’utilisation de certains matériaux et produits dans les établissements recevant du public et l’instruction du 1er décembre 1976 s’y rapportant.
(3) : Admissible pour M1 si non substantiel au sens de la définition de l’annexe 1

La poutrelle PSI et la sécurité au feu :

« En raison de la particularité du procédé, à savoir que les armatures de flexion ne sont pas enrobées dans du béton, ces planchers doivent obligatoirement comporter un plafond protecteur rapporté pour toute utilisation autre que sur vide sanitaire. Les planchers avec plafond de type enduit plâtre d’au minimum 20 mm d’épaisseur, projeté ou taloché sur un lattis métallique accroché à des suspentes galvanisées ancrées dans le béton ou avec plafond en plaques satisfont aux exigences réglementaires dans le domaine d’utilisation indiquée tant vis-à-vis de la résistance au feu que des prescriptions du Guide de l’isolation par l’intérieur. En l’absence de procès verbaux de classement de ces plafonds, on peut compter sur un degré coupe-feu des montages d’au moins une demie heure. » Source CSTB




>
poutrelle
2
3 1 5 4 7 2 9
10
planchers