Isoltop
Isoltop : Le Plancher Nouvelle Génération !
     
     
Contacts
     
  lexique  
     
  lexique  
     
  distributeurs  


Bois


Matière qui compose l’ossature des végétaux ; désigne surtout la partie massive des troncs ou fûts des arbres, utilisable comme matériau.

Dénominations diverses des bois :

- Bois amélioré : Bois aux caractéristiques modifiées par densification ou imprégnation de résines.

- Bois anhydre : Bois qui ne contient pas d’eau, humidité 0%. S’obtient par le chauffage, qui élimine l’eau à 100% dans une étuve à circulation d’air. Il reprend son humidité lorsqu’il est exposé à la température atmosphérique. Bois bakélisé : durci par une solution alcoolique de bakélite.

- Bois blanc : Bois léger et peu résistant sous certaines formes d’emploi. Se dénombre en Europe : Aulne ; Érable ; Marronnier ; Peuplier ; Tremble ; Tilleul ; Bouleau. Bois brut : Bois conservant les traces du sciage, après avoir subit un façonnage quelconque. C’est le cas de la majorité des bois de charpente. Bois carré : bois équarri, scié suivant une section rectangulaire.

- Bois Corroyé : Bois équarri dont les faces ont été dressées par rabotage.

- Bois de bout, ou par bout : - 1. Bois coupé perpendiculaire au fil. - 2. Bois travaillant à la compression.

- Bois de brin : Planche provenant d’un arbre qui n’avait que les dimensions suffisantes pour la fournir. Ce bois offre une résistance plus grande qu’un bois de sciage car les fibres n’ont pas été coupées.

- Bois de fil : Caractérisé par une certaine résistance à la rupture. Plus faible dans le sens transversal que le bois de bout. o V. Fil.

- Bois déligné : Bois brut de sciage sur ses quatre faces, sans aubier, et dont les faces ou les rives peuvent ne pas être parallèles deux à deux.

- Bois densifié : Bois amélioré dont la densité est supérieure à 1.

- Bois déroulé : Bois de placage en longues feuilles obtenues par déroulage, coupe tangentielle des billes soumises à une rotation axiale.

- Bois d’échantillon : Bois dont la section est définie par l’usage."

- Bois d’équarrissage : Dont les quatre faces d’équerre et planes ont une largeur d’au moins 15 cm, pour servir de poutres ou de poteaux.

- Bois de fente : Destinés à être fendus à la hache (ou coutre), autrefois sous forme de merrains.

- Bois fin : Bois à grain fin recherché pour l’ébénisterie et la sculpture. Bois flache : bois mal équarri, dont les arêtes ne sont pas vives.

- Bois gauche : Bois déjeté ou vrillé après son équarrissage.

- Bois grume : Bois non équarri, en rondins ou tronçons de billes.

- Bois hétérogènes : Chêne, Châtaignier, Ormes, Frênes, etc. qui sur une section transversale, laissent distinguer une zone ponctuée de fins orifices, les pores et les vaisseaux.

- Bois homogènes : Buis, Charme, Hêtre, bois de fruitiers, dont la localisation des pores, des vaisseaux (zone poreuse) n’est pas visible. Bois lamellé : V. le mot Lamellé.

- Bois d’oeuvre : Bois convenant pour la fabrication d’éléments de menuiserie et de charpente.

- Bois parfait : Bois proprement dit, correspondant au duramen, par opposition. à l’aubier (V. définitions plus haut).

- Bois pelard : Bois écorcé destiné au chauffage.

- Bois reconstitué : Élément ou panneau de bois obtenu par l’agglomération de particules de bois.

- Bois refait : Bois flache.

- Bois tranché : Bois de placage sous tonne de feuilles minces obtenues par tranchages rectilignes et parallèles des billes.

- Petit bois : Bois mouluré à feuillures, qui divise en panneaux la surface vitrée d’une croisée.



Retour au lexique




>
poutrelle
2
3 4 5 1 7 2 9
10
planchers